« lâ ilâha illâ Allâh » (il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah)

forum sur l'islam
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les vérités scientifiques par le professeur Sa'îd Hawwâ

Aller en bas 
AuteurMessage
Mahdi
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 38
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: les vérités scientifiques par le professeur Sa'îd Hawwâ   Mar 11 Nov - 21:39

les vérités scientifiques mentionnées par le professeur Sa'îd Hawwâ dans son livre Dieu , où il écrit entre autres :


1. Si l'écorce terrestre était plus épaisse qu'elle ne l'est de la valeur de quelques pieds, elle aurait absorbé tout le gaz carbonique et l'oxygène de l'atmosphère et la vie sur terre serait devenue impossible.

2. Si l'épaisseur de l'atmosphère était inférieure à ce qu'elle est, les météores qui se consument tous les jours par millions dans la couche externe de l'atmosphère frapperaient toutes les parties de la sphère terrestre et brûleraient toute matière combustible.

3. Si le soleil n'avait que la moitié de son rayonnement actuel nous serions gelés ; et si son rayonnement augmentait de moitié, nous serions depuis longtemps réduits en cendre.

4. Si la distance entre la lune et la terre était de vingt mille kilomètres au lieu de sa distance actuelle, les marées seraient si fortes que la terre serait entièrement submergée deux fois par jour par des flots capables d'éliminer les montagnes elles-mêmes.

5. Si le taux d'oxygène dans l'atmosphère était de 50% au lieu de 21 %, tout ce qui peut se consumer dans l'univers serait menacé d'inflammation, à tel point qu'il suffirait qu'une seule étincelle d'un éclair frappe un arbre pour brûler immanquablement toute une forêt.

6. Si le taux d'oxygène n'était que de 10%, la civilisation humaine n'aurait pas pu atteindre son niveau actuel.

7. Sans la pluie, la terre serait réduite à un désert sans vie. Sans les vents, les mers et les océans, la vie deviendrait impossible. Si l'évaporation de l'eau n'était pas différente de l'évaporation du sel, il n'y aurait pas de vie. Si la vapeur d'eau n'était pas moins dense que l'air, il n'y aurait plus de vie.

8. Si, dans l'atome, les électrons étaient collés aux protons et si les atomes étaient collés les uns aux autres au point d'annuler les espaces qui les séparent, le globe terrestre aurait le volume d'un oeuf. Où pourraient alors se trouver l'homme et les autres êtres vivants ?

9. Si les éléments ne se combinaient pas les uns avec les autres, il deviendrait impossible de trouver de la terre, de l'eau, des arbres, des animaux et des végétaux.

10. Sans les montagnes, la terre serait partie en éclats et n'aurait pas eu cette écorce terrestre propice à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://almahdiyy.1fr1.net
 
les vérités scientifiques par le professeur Sa'îd Hawwâ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques vérités scientifiques du coran
» Rappel : manifestations scientifiques en Algérie
» Etudes scientifiques actuelles et récentes
» NANTES professeur mercier
» Comment faire cesser le dénigrement d'un élève par un professeur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« lâ ilâha illâ Allâh » (il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah) :: DIVERS :: recits rapportés-
Sauter vers: